jeudi 17 août 2017

Chronique "L'Héritage des Rois Passeurs" de Manon Fargetton


Maison d'édition : Milady

Date de publication : 18 Novembre 2016

Nombre de pages : 473 pages

Genre : Fantasy

Catégorie : Adultes

Tome : One-shot

Prix : Grand Format : 20 euros
          Poche : 8,20 euros

Format : Poche

"Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité. Énora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.

Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…"


Je voulais tout d'abord remercier Manon Fargetton de nous avoir écrit un roman aussi génial qui a l'originalité d'être un one-shot de fantasy français. Merci à elle :)

Dans cette histoire, nous rencontrons deux jeunes femmes Enora et Ravenn. Chacune a sa particularité mais elles ont tout de même quelques points communs. Enora est une passeuse, c'est-à-dire qu'elle détient le don de passer d'un monde à un autre grâce à la création de passages et Ravenn est une princesse rebelle exilée qui vient récupérer son trône dans le monde d'Ombre. Malgré des différences plus qu'évidentes, nous avons affaire à des jeunes femmes aux caractères bien trempées, badass, indépendantes, courageuses et terriblement attachantes. Évidemment, même si les femmes sont mises à l'honneur, il y a tout de même des personnages masculins qui sont eux aussi très surprenants et auxquels je me suis beaucoup attachée. L'équilibre entre les personnages est assez inédit. L'auteur a réussi à mettre nos personnages principaux à un niveau d'égalité qui n'est pas courant en fantasy et c'est extrêmement appréciable. Un vent de féminisme souffle sur cette histoire. Un autre point qui m'a ravie par sa rareté en fantasy est le fait que plusieurs orientations sexuelles soient présentées. Cela peut être un détail mais nous n'avons pas affaire à des romances mielleuses où la femme est en danger et l'homme vient la secourir. Au contraire, Manon Fargetton a su apporté une certaine réalité et authenticité aux relations entre les personnages.

Évidemment, des personnages ne font pas toute une histoire. Dans un roman de fantasy, l'univers est primordial. Et quel univers nous a crée Manon Fargetton. Je l'ai adorée de A à Z. L'univers d'Ombre est très original. Nous avons affaire à un monde dirigé par trois pôles : la royauté, la religion et la magie. Ce mélange était très intéressant et la magie présente très prenante. La mythologie autour des rois passeurs, des dieux ainsi que de l'entre-monde est fascinante. L'auteur réussit à nous expliquer clairement de quoi il en retourne et quelles sont les règles qui régissent le pays. 

Maintenant que je vous ai parlé des personnages ainsi que de l'univers, passons à l'intrigue. Qui dit one shot en fantasy dit concentré d'actions, de révélations et de surprises. L'auteur s'oblige à tout mettre dans un même roman et ça fonctionne du tonnerre. Nous sommes plongés dans l'action dès le début. Grâce aussi à une alternance de points de vues, nous suivons nos personnages à un rythme effréné jusqu'au dernier mot. Nous n'avons à aucun moment le temps de nous ennuyer. Et pour ce qui est de la fin, elle se déroule sur les chapeaux de roues et nous donne extrêmement envie de nous plonger dans le tome compagnon afin de découvrir d'autres pans de l'univers d'Ombre. 

Pour conclure cette chronique (qui a plutôt l'allure d'un roman vu sa longueur), je voulais écrire quelques mots à propos de la plume de Manon Fargetton. À la fois prenante et addictive, je l'ai trouvé tout simplement fantastique. L'auteur maîtrise autant son univers que sa plume en l'adaptant aux différents langages du royaume et à leurs argots respectifs. 

Note : 5/5

dimanche 13 août 2017

Chronique "Ma Raison de Vivre (T2) Ma Raison d'Espérer" de Rebecca Donovan


Maison d'édition : Pocket Jeunesse

Date de publication : 15 Octobre 2015

Nombre de pages : 608 pages

Genre : Drame - Contemporain

Catégorie : Young Adult

Tome : 2/3

Prix : 18,90 euros

Format : Grand Format


! Attention : spoilers à propos du premier tome dans le résumé du deuxième tome !

"Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d'Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l'a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s'en veulent de ne pas l'avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d'avant..."

Après la fin du premier tome, je n'avais qu'une envie, c'était de lire la suite. Découvrir ce qu'Emma était devenue. Et ce fut chose faite en me plongeant dans ce second tome ! J'ai donc retrouvé avec plaisir Emma ainsi qu'Evan, son petit ami et Sara, sa meilleure amie. J'aime toujours autant leurs personnages à la fois attachants, adorables et très à l'écoute d'Emma. Cependant, j'ai eu plus de mal avec le personnage d'Emma dans cette suite. Autant elle n'a pas une vie facile (et ça se comprend !), autant elle m'a profondément agacé en voulant porter tous ses malheurs sur ses épaules sans rien dire à personne et en prenant le statut de martyr. J'espère qu'elle s'améliorera dans le troisième et dernier tome de la saga. 

Dans cette suite, nous rencontrons aussi de nouveaux personnages : la mère d'Emma et son petit ami. Ce sont des personnages qui jouent un rôle très important dans l'histoire mais que l'on n'aimerait n'avoir jamais connu. Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas vous spoiler mais je peux assurer que vous ressortirez de cette lecture avec les mêmes sentiments que moi. L'intrigue est donc déclenchée en grande partie par ces personnes là. On continue dans la lignée du premier tome avec un mélange entre drames, malheurs, romance et amitié. À défaut d'avoir une famille de sang aimante, Emma s'est constituée une seconde famille : celle du cœur. À la fois oppressante et addictive, je ne me suis aucunement ennuyée. J'ai dévoré cette belle brique en 3 petits jours sans voir le temps passer. Cela est aussi du à la plume de l'auteur qui est simple dans sa constitution mais qui est très agréable à lire et fortement prenante. Je n'ai qu'une hâte : lire le troisième et dernier tome de cette saga ! 

Note : 4/5

jeudi 10 août 2017

Chronique "Les Quinze Premières Vies d'Harry August" de Claire North


Maison d'édition : Milady

Date de publication : 26 Août 2014

Nombre de pages : 570 pages

Genre : Science-Fiction

Catégorie : Adultes

Tome : One-shot

Prix : 3,99 euros

Format : Poche



"Harry August se trouve sur son lit de mort. Une fois de plus. Chaque fois qu'il décède, il naît de nouveau, au lieu et à la date exacts auxquels il est venu au monde la première fois, possédant tous les souvenirs des vies qu'il a déjà vécues. Au crépuscule de sa onzième vie, une petite fille apparaît à son chevet. "J'ai bien failli vous rater, docteur August, dit-elle. Je dois vous transmettre un message, passé d'enfant à adulte, d'enfant à adulte, remontant de génération en génération depuis un millénaire dans le futur. Le voici : la fin du monde approche, et nous ne pouvons pas l'empêcher. A vous de jouer"."


Dans ce roman, nous nous plongeons dans un concept de voyage dans le temps assez original. Le principe est le suivant : à chaque fois que le personnage meurt, il renaît au même endroit à la même date de manière continuelle. Il vit donc dans la même époque tout le temps. L'auteur a très bien exploité ce concept de A à Z et le maîtrise. J'aurais simplement apprécié que les explications au début de l'histoire soient un peu moins longues afin de rentrer plus vite dans l'intrigue. Claire North prend le risque de perdre rapidement son lecteur plutôt que d'insérer les explications au fur et à mesure de l'intrigue.

Pour parler de l'intrigue, les cent cinquante premières pages ont été très longues dû à l'explication du voyage dans le temps mais aussi car l'auteur s'attarde beaucoup sur la vie d'Harry August au lieu de renter dans l'histoire qui nous est décrite dans le résumé. Cependant, par la suite, Claire North met en place son fil rouge et intègre plus d'actions et de mystères. Je pense pouvoir dire que cette lecture a été un peu complexe. Il faut réussir à suivre le raisonnement de l'auteur ainsi que les multiples flash-backs entre les différentes vies d'Harry mais ça rend le roman encore plus original. Quant à la fin, je l'ai trouvé absolument géniale et elle a relevé mon appréciation générale. 

Même si au début, j'étais un peu perplexe face au personnage d'Harry, je me suis surprise à l'apprécier au fil de ma lecture. À la fois excentrique et amusant, c'est un personnage intelligent qui anticipe beaucoup les évènements et réfléchit avant d'agir. C'est un personnage qui est, finalement, un peu plus adulte que d'autres que j'ai pu rencontrer au fil de mes lectures. 

Enfin, pour conclure cet avis, je souhaiterais parler brièvement de la plume de l'auteur. Fluide et agréable à lire, c'est une plume qui m'a surprise par son travail. C'est un genre d'écriture que j'apprécie beaucoup. Malgré ça, j'ai eu de petits soucis avec certains dialogues qui étaient trop poussés scientifiques ou philosophiques pour un lecteur lambda mais ça n'a pas enlevé mon plaisir à découvrir ce roman. 

Note : 4/5


dimanche 6 août 2017

La série "Las Chicas del Cable" (Saison 1)


Année de création : 2017

Produit par : Gema R.Neira, Ramon Campos

Acteurs principaux : Blanca Suarez, Nadia de Santiago, Maggie Civantos, Ana Carlota Fernandez

Genre : Historique, Drame

Nationalité : Espagnole

Durée d'un épisode : 50 minutes

Nombre de saisons : 1

Nombre d'épisodes : 8

Lien vers la bande-annonce
Synopsis (sans spoilers)

"Être une femme en 1928 n'était pas simple. Grâce à leur travail de standardiste, quatre jeunes femmes en quête d'indépendance créent une relation qui va changer leur vie."


Cette nouvelle série espagnole made in Netflix nous plonge dans le Madrid des années 20. En plus d'être un choix de ville assez inédit, l'époque est parfaitement respectée par les producteurs avec une architecture et des costumes fidèles. Les mœurs de l'époque sont, elles aussi, bien retranscrites et font même partie intégrante de l'histoire. En effet, la condition de la femme à cette époque est assez mauvaise mais nos quatre protagonistes s'opposent, chacun à leurs manières, aux règles de l'époque et s'engagent sur le chemin de l'émancipation et de l'indépendance. Ce sont quatre jeunes femmes auxquelles on s'attache beaucoup par leurs mésaventures et le lien d'amitié qui les unit au fil de l'histoire. 

La femme reste le sujet principal de cette série à caractère féministe mais on aborde aussi d'autres thèmes tels que l'orientation sexuelle, l'histoire de l'Espagne ainsi que les complots de l'époque, l'évolution de la technologie et bien évidemment, les histoires d'amour. En plus de la romance, les producteurs ont inséré une sorte d'intrigue policière impliquant une de nos protagonistes et qui rend la série encore plus addictive. Cette histoire mêle avec brio et passion souvenirs et décisions présentes. Chaque épisode se termine sur une révélation bouleversante et en tant que spectateur, on a du mal à se retenir de lancer l'épisode suivant. Quant à la fin de la saison, elle m'a laissé sans voix. On s'imagine beaucoup de choses mais j'ai surtout  envie de voir ce qu'il va bien arriver à mes personnages favoris. 


Enfin, je voulais vous parler brièvement de la bande-son. Elle a engendré beaucoup de critiques et a divisé les fans de la série en deux groupes : ceux qui l'apprécient et ceux qui la trouvent détestable. Je vous avouerai être très positive la concernant. Selon moi, le fait d'intégrer une bande son moderne dans une série historique apporte un très bon rythme et une excellente dynamique à l'histoire. En aucun cas, je ne la discrimine, au contraire, je l'adore et l'écoute régulièrement surtout celle du générique que je vous mets à suivre.


En bref, si vous recherchez une série avec des femmes terriblement attachantes et battantes, du féminisme à revendre, un rythme addictif, une période historique inédite et une bande-son au top, ne cherchez plus, foncez ! 

jeudi 3 août 2017

Bilan du mois de Juillet 2017

Salut tout le monde ! Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter les romans que j'ai pu lire durant le mois de Juillet ainsi que les séries et films que j'ai visionné :) Malgré le fait que je sois en vacances, je reste sur un bilan régulier par rapport aux autres mais je compte bien être plus productive en Août. Je vous laisse avec la suite sans plus tarder !

Ce mois-ci, j'ai lu 7 livres. Ça paraît peu mais vu le mois chargé que j'ai eu, je suis très satisfaite de mes lectures ! Je peux même compter un nouveau coup de cœur ce mois-ci encore une fois en fantasy ! Au total, j'ai lu 2703 pages :)

- Les Quinze Premières Vies d'Harry August de Claire North : 4/5
- Ma Raison de Vivre (T2) Ma Raison d'Espérer de Rebecca Donovan : 4/5
- L'Héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton : 5/5
- La Princesse de Montpensier de Mme de Lafayette : 3,5/5
- Phobos (T1) de Victor Dixen : 4/5
- A Little Something Different by Sandy Hall : 3/5
- The Book Of Ivy (T1) d'Amy Engel : 4/5






Côté séries, ce mois-ci, j'ai continué pas mal de séries pour mon plus grand plaisir et j'ai même regardé une saison complète d'une série assez étrange ! Au total, j'ai vu 23 épisodes :) 

- Game Of Thrones : Saison 2 Épisodes 1 à 6
- Shadowhunters : Saison 2 Épisodes 12 à 14
- Grimm : Saison 1 Épisode 11
- 3% : Saison 1 Épisodes 1 à 8 > Saison terminée !
- Flash : Saison 3 Épisodes 1 à 5





Par contre, niveau films, j'ai rattrapé le manque du mois de Juin ! J'ai vu 5 films dont 3 au cinéma et je suis ravie d'avoir pu découvrir ou redécouvrir tous ces films :)

- Wonder Woman : 5/5
- Tranformers - The Last Knight : 3,5/5
- Moi, Moche et Méchant 3 : 4/5
- Sherlock Holmes 2 - Jeu d'Ombres : 4/5
- Les Indestructibles : Revisionnage




Voilà tout le monde ! Le bilan du mois est à présent terminé :) J'espère qu'il vous aura plu et je vous dis à bientôt !

dimanche 23 juillet 2017

Chronique "L'Alchimiste" de Paulo Coelho



Maison d'édition : J'ai Lu

Date de publication : 1 Mars 2007

Nombre de pages : 190 pages

Genre : Conte philosophique

Catégorie : Adultes

Tome : One-Shot

Prix : 5,70 euros

Format : Poche




"Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu'il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve."

J’avais hâte de me plonger dans cette histoire qui se situe tout de même dans le top des romans les plus achetés de tous les temps. Ce conte philosophique m’a fait passer un très bon moment et m’a fait réfléchir.

Dès le début, nous rencontrons Santiago, un jeune andalou. Il s’agit de notre personnage principal. À première vue, un personnage simple mais qui se révèle être construit d’une manière qui permet au lecteur de s’identifier à lui. Malgré le côté un peu simplet de son caractère, ce personnage nous amène à beaucoup de réflexions au fil de notre lecture.

Dans cette histoire, il n’y a pas d’intrigue à proprement parlée avec de l’action et des révélations. On se centre plutôt sur le parcours personnel d’un personnage qui pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Nous suivons donc sa révolution personnelle, l’évolution de ses idées et son parcours intérieur pour atteindre le bonheur. Au fil de son voyage, il rencontrera de multiples personnages qui, à leurs manières, auront un effet bénéfique sur lui par le biais de leurs expériences et de leurs visions du monde. Finalement, l’alchimiste n’est pas le seul personnage qui permettra à Santiago d’évoluer.

Ce sont donc les messages de fond qui sont importants ici plutôt que l’intrigue. Les idées que véhicule ce conte tournent autour de l’ambition, des rêves, du destin et du cœur. Évidemment, je ne suis pas en accord total avec ce qui est dit comme l’idée que le destin est écrit à l’avance et que l’on ne peut pas le changer mais certaines réflexions de l’auteur m’ont fait réfléchir. Un des seuls points  qui m’a gêné durant ma lecture est que l’auteur a tendance à relier toutes ces idées à Dieu et à l’univers. Je comprends ces idées mais d’après moi, elles viennent de nous, de notre détermination, de nos valeurs et non de la religion. Étant athée, je n’ai pas pu me retrouver dans toutes les idées de l’auteur.


Note : 4/5

jeudi 20 juillet 2017

Chronique "La Passe-Miroir (T3) La Mémoire de Babel" de Christelle Dabos



Maison d'édition : Gallimard Jeunesse

Date de publication : 1 Juin 2017

Nombre de pages : 496 pages

Genre : Fantasy

Catégorie : Young-Adult, Adultes, Jeunesse

Tome : 3/4

Prix : 18 euros

Format : Grand Format



! Spoilers dans le résumé à propos des deux premiers tomes !
"Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identitié, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?"


J’ai reçu ce roman quelques jours après mon anniversaire car il est sortie le 1er Juin.  Aussitôt reçu, aussitôt lu et sans surprise, c’est un fabuleux coup de cœur. Je voulais donc remercier ma marraine pour ce parfait moment de lecture.

Dans ce troisième tome, nous retrouvons Ophélie, deux ans et demie après la fin du second tome. Et quel plaisir de retrouver ce personnage qui, pour une fois, se retrouve livrer à elle-même, seule face à un nouveau monde. Ophélie évolue, prend de la maturité et gagne plus de conviction, de détermination, de courage et de confiance en elle.

Nous retrouvons donc Ophélie se rendant seule sur une nouvelle arche en quête de réponses. Ici, l’auteur étend totalement son univers avec l’apparition  d’une nouvelle arche très différente de celles que nous avons pu découvrir dans le début de la saga. Cette arche est en tout point originale. Elle regorge de secrets et fonctionne d’une manière inédite avec une nouvelle hiérarchie et une atmosphère beaucoup plus futuriste et estivale. Sur cette arche dénommée Babel, Ophélie découvrira de nouveaux personnages tels que Blasius et Ambroise, deux jeunes hommes auxquels je me suis beaucoup attachée. Quant aux personnages des tomes précédents, on les retrouve brièvement mais de manière très intéressante. On découvre aussi le personnage de Victoire qui est une jeune fille très intrigante qui promet de belles choses pour la suite.

Je pense que je ne peux pas passer à côté de la relation entre Ophélie et Thorn qui évolue encore une fois dans ce troisième tome. Ce qui se passe dans cette histoire est absolument crève-cœur et magique à la fois. Les personnages nous font passer encore une fois par toutes les émotions. Pour continuer sur l’intrigue, l’auteur mêle encore une fois une intrigue concernant l’univers et une avec des penchants policiers. On ne s’ennuie à aucun moment entre actions et révélations. Tout s’intensifie dans ce troisième épisode et l’auteur n’a pas pitié de ses lecteurs avec un cliffhanger de dingue à la fin.

Pour conclure cette (longue) chronique, je suis obligée de parler de la plume de l’auteur. Toujours aussi fluide et addictive, elle a su me happer dans son histoire et me faire penser que j’étais un personnage de cet univers à part entière. Je ne cesse de le répéter mais selon moi, Christelle Dabos est notre J.K Rowling française.


Note : 5/5

vendredi 14 juillet 2017

Chronique "Amisseum (T1) Les Terres Inconnues" de Maes Larson


Maison d'édition : Autoédition

Date de publication : 9 Mai 2017

Nombre de pages : 492 pages

Genre : Fantasy

Catégorie : Young-Adult

Tome : 1

Prix : 15,99 euros

Format : Grand Format



"Notre imagination aime nous jouer des tours. C'est probablement ce qu'Adam aurait souhaité se dire cette nuit après s'être réveillé en plein sommeil. Mais ce fut tout le contraire. Rien ne l'aidait à s'ôter de l'esprit ce qu'il avait vu, ni sa mère et encore moins ses fidèles compagnons Ryan et Isaac. 
Ensemble, ils vivaient une vie de lycéen avec les joies et les peines qui vont avec. Pourtant, une seule chose semblait préoccuper Adam depuis quelques jours. Qui était cet homme qu'il avait aperçu dans la nuit sombre ? Et ce lieu ? Était-il réel ? Il n'avait jamais rien vu de tel.
Autant de questions auxquelles Adam et ses amis tenteront de répondre dans une aventure qu'ils n'avaient pas choisi et à laquelle ils ne pourront pas échapper."


Je souhaitais tout d’abord remercier Maes Larson pour l’envoi de son roman. J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. Cela peut paraître superficiel mais je trouve la couverture absolument sublime et l’ouvrage est de très bonne qualité quand on considère qu’il s’agit d’autoédition.

Dès les premiers chapitres, nous repérons nos trois protagonistes : Adam, Ryan et Isaac. Ce groupe d’amis se soutient en permanence et nous présente un lien d’amitié fort. Leurs caractères sont assez différents mais se complètent. Chacun porte des problèmes plus ou moins conséquent mais ils ne se départissent pas de leur humour et de leur joie de vivre. Je me suis fortement attachée à ce trio qui m’a fait passer une très bonne lecture. En ce qui concerne les personnages secondaires, ils m’ont semblé intéressants. Certains étaient badass, guerriers, d’autres magiciens. Le seul point qui m’a dérangé est le manque de femmes badass, avec du caractère ou simplement ayant un don de magie. On suit principalement des hommes et cela manque de diversité.

Ces trois garçons se voient plonger malgré eux dans un univers de fantasy très intriguant où règnent la magie et des méchants extrêmement badass. Au fil de notre lecture, nous découvrons en même temps que les personnages ce monde étrange, son histoire et ses particularités. J’ai hâte d’en apprendre plus dans la suite surtout avec les cent dernières pages. Du côté de l’intrigue, j’ai eu un peu plus de soucis. En soi, elle est sympa et intéressante mais manque d’actions et contient beaucoup de longueurs. Les longueurs sont dues au fait que l’auteur tourne régulièrement autour du pot au lieu d’expliquer plus clairement ou d’aller à l’essentiel à certains moments. Néanmoins, la fin est très surprenante. Le rythme est plus soutenu, on ne s’ennuie pas et elle nous donne très envie de nous plonger dans la suite.

Enfin, pour conclure cette chronique, je vous parle de l’écriture de l’auteur. Pour un premier roman, je l’ai trouvé très sympa et agréable. Cependant, elle nécessiterait d’être retravaillée au niveau du rythme et pour corriger certaines fautes d’orthographe ou de syntaxe. La plume de Maes Larson reste tout de même surprenante pour un premier roman autoédité.

Note : 4/5

Chronique "Iliot (T1) Le Pays des Ténèbres" de Baptiste Piriou


Maison d'édition : Boz Dodor

Date de publication : 10 Avril 2017

Nombre de pages : 286 pages

Genre : Fantasy

Catégorie : Jeunesse/Young-Adult

Tome : 1

Prix : 16 euros

Format : Grand Format



"En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix. De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir à faire à un livre de magie, il tourne la page pour s'apercevoir... qu'il n'y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur."


Je souhaitais tout d’abord remercier l’auteur Baptiste Piriou et sa maison d’édition Boz Dodor pour l’envoi de ce roman. Dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment en compagnie de ces personnages dans cet univers si particulier.

Ici, nous nous plongeons dans un premier tome d’une saga fantasy située entre jeunesse et young-adult. Nous suivons le personnage d’Iliot, un jeune parisien de 15 ans qui, à l’aide d’un livre de magie, découvre un nouveau monde rempli de magie et de créatures fantastiques. Iliot est un jeune homme sympathique à suivre, plus mature que son âge mais qui aurait besoin d’être un peu plus poussé psychologiquement pour qu’on s’attache à lui.

Iliot arrive donc de manière assez abrupte et inattendue dans un autre monde et se voit attribuer une quête par un vieux mage afin de se rendre sur l’île des Grands Magiciens pour délivrer un message. L’intrigue m’a semblé assez simple et déjà-vu. Je n’ai pas été surprise par les révélations ou les actions qu’elle comporte, cependant, l’univers crée par l’auteur a remonté le niveau. Iliot est immergé dans un monde original peuplé de créatures inédites et particulières que je n’avais jamais rencontré avant. Les Stosyms, les créatures qui ont envahi le Pays des Ténèbres, font froid dans le dos mais j’ai hâte d’en savoir un peu plus sur eux. L’auteur nous dépeint un univers intéressant et n‘hésite pas à exciter notre curiosité en nous partageant quelques histoires à propos du passé de ce monde. Les magiciens, quant à eux, m’intriguent beaucoup.

Pour conclure avec ce roman, je vous parle brièvement de la plume de l’auteur. L’auteur a une écriture simple et fluide qui ne m’a pas étonné car il s’agit de son premier roman. Néanmoins, je pense qu’il faudrait retravailler les dialogues qui sont un peu trop présents à mon goût et qui n’ont pas tout le temps une grande utilité.

Ce premier roman nous promet une suite intéressante qui, je pense, s’améliorera au fil des tomes.

Note : 3,5/5

dimanche 9 juillet 2017

Ces sorties qui me font envie - Séries/Films - Juillet/Août 2017


Coucou tout le monde ! Je vous retrouve aujourd'hui pour vous présenter les sorties séries et films qui me tentent pour cet été et il y en a un paquet ;) Je vous laisse donc avec la suite !

Sorties Films :


Comment passer à côté de cette série ? J'ai hâte de revoir les Minions, Gru, Lucy et leurs filles !
Un film historique traitant de la décolonisation en Inde avec en acteur principal un acteur de Downton Abbey.
Un nouveau film sur Spiderman avec en prime un acteur qui m'a l'air top, je fonce !


The Circle : 12 Juillet
Si je vous dis que j'aimerais voir ce film seulement pour Emma Watson, serait-ce un crime ?
Dunkerque : 19 Juillet
Malgré son titre très peu accrocheur, cela reste un film historique très intéressant sur la 2nde Guerre Mondiale que j'ai hâte de découvrir !
J'apprécie beaucoup les films de science-fiction et encore plus quand ils ont un univers aussi intrigant que celui-là. À voir ce que ça donnera !


Ma Cousine Rachel : 26 Juillet
Une adaptation du roman éponyme de Daphné du Maurier qui m'intrigue énormément
La Tour Sombre: 9 Août
Pour une fois, nous avons la chance de voir une adaptation d'un roman de Stephen King qui concerne un univers fantastique non porté sur l'horreur. J'ai donc hâte de le découvrir !
Les Proies : 23 Août
Un film très intrigant et noir où les filles ont le pouvoir et sont interprétées par des actrices talentueuses


Death Note : 25 Août
Un film made in Netflix qui adapte le célèbre manga à l'écran. J'ai lu le début de cette saga qui me paraît très prometteuse et assez angoissante !
Seven Sisters : 30 Août
Un film futuriste où la politique de l'enfant unique est de retour. Mais comment vivre sereinement lorsqu'on a 7 filles ?


Sorties Séries :


Will : 10 Juillet
Une série sur la jeunesse de Shakespeare, un personnage qui m'intrigue beaucoup !
Midnight Texas : 24 Juillet
Un village où vivent de multiples créatures magiques, une menace. Une série fantastique qui m'a l'air super sympa !
The Last Tycoon : 28 Juillet
En tant que fan de F.Scott Fitzgerald et de son travail, j'ai hâte de voir cette adaptation !


Mr.Mercedes : 9 Août
Je mets cette série ici mais je pense que je n'arriverai pas à la regarder toute seule ^^ En tout cas, c'est une adaptation du roman de Stephen King qui me tente beaucoup tout de même.
The Defenders : 18 Août
Une nouvelle série Marvel, des personnages à la limites des anti-héros, je dis OUI !

Voilà, cet article est terminé et comme vous pouvez le voir, beaucoup de sorties me tentent cet été ! J'ai hâte d'en voir quelques unes ! Et vous, quelles sont les sorties qui vous font envie ? À bientôt !